Mon parcours de formation

Gilles-Eric Séralini est professeur des Universités de classe exceptionnelle à Caen en biologie moléculaire, chercheur sur les effets des pesticides, de différents polluants, et des OGM sur la santé.

Il a dirigé de 1991 à 2016 plus d’une vingtaine de thèses expérimentales. Il a publié plus de 150 communications internationales en revues à comité de lecture et colloques, sans compter les revues nationales. Président du Conseil Scientifique du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique) de 1999 à 2016, expert pendant 9 ans pour le gouvernement français dans l’évaluation des risques des OGM de 1998 à 2007, pour l’Union Européenne et différents pays, du Canada à la Chine en passant par l’Australie, l’Inde et la Nouvelle-Zélande. Il anime l'équipe qui a le plus publié sur ces sujets (OGM et pesticides associés sur la santé) dans des revues internationales à comités de lecture. En 2011, sa revue sur les signes de toxicité de 19 OGM agricoles est déjà une des plus consultées au monde. Il travaille sur les effets du Roundup, herbicide majeur dans le monde utilisé aussi avec les OGM, ce qui lui vaut plusieurs invitations internationales. Il a été membre de la Commission Borloo-Lepage pour concrétiser un certain nombre de décisions prises au Grenelle de l’Environnement et réévaluer les biotechnologies au sein de l’Union Européenne (2007-2008). Il a expertisé l’aubergine OGM en Inde (2009-2010) jouant un rôle sur la décision de moratoire de ce pays, comme pour la moutarde transgénique (2016). Plus de 1200 chercheurs et médecins de 33 pays l’ont soutenu dans ses prises de positions et recherches (2013).

Co-directeur du Pôle Risques de l’Université de Caen (MRSH-CNRS). Chevalier de l’Ordre National du Mérite pour l’ensemble de sa carrière en biologie, par le Ministère de l’Écologie (2008). Prix International du Lanceur d’Alerte 2015 (Federation of German Scientists), Prix Théo Colborn aux Etats-Unis en 2016, pour ses recherches en santé environnementale.

Dans le détail, G.-E. Séralini s’intéresse en particulier aux mécanismes de synthèse des hormones de la reproduction des mammifères et aux perturbations hormonales provoquées par les pesticides, notamment ceux qui sont associés aux OGM, aux effets des polluants sur la santé, aux pathologies hormono-dépendantes en particulier.

Dès 1997, il demande avec un groupe de scientifiques un moratoire pour plus de recherches sur la toxicité des OGM. Depuis 1998, il a été expert pour le ministère de l’Environnement et le ministère de l’Agriculture au sein de deux commissions gouvernementales françaises chargées d’évaluer les OGM avant et après leur commercialisation : la Commission du Génie Biomoléculaire (CGB) et le Comité de Biovigilance. Il a fondé avec Corinne Lepage et Jean-Marie Pelt le CRIIGEN en 1999, dont il est depuis président du Conseil Scientifique.

 

Mon implication dans le Développement Durable

Il a publié à l'automne 2012 l'étude la plus citée au monde sur les effets d'un OGM et d'un pesticide sur la santé, et a raconté les conflits sur cette histoire et leurs implications dans "Tous Cobayes !" (Ed. Flammarion), dont un film et un documentaire ont été tirés.

Auteur de plusieurs livres notamment sur les OGM et la biodiversité, les effets des polluants (chez Flammarion), il a été expert pour l’Union Européenne dans le différend avec les États Unis et le Canada sur le moratoire OGM (2003), pour l’Inde et le Canada, entre autres. Cité dans deux livres scolaires.

Aujourd’hui en librairie de Gilles-Eric Séralini :

L’évolution de la matière, de la naissance de l’Univers à l’ADN (Pocket, 1994),
Le Sursis de l’espèce humaine (Belfond, 1997),
OGM, Le Vrai Débat (Flammarion, 2000)
Génétiquement Incorrect (Flammarion, 2003 et Coll. Champs - poche, 2005),
Ces OGM qui changent le monde (Coll. Champs, Ed. Flammarion, réédition revue et amplifiée, 2010).
Après-nous le déluge ? (avec Jean-Marie Pelt, Ed. Flammarion/Fayard, 2006).
Nous pouvons nous dépolluer (Editions Josette Lyon, 2009).
Tous Cobayes ! (Ed. Flammarion, 2012)
Poisons cachés ou plaisirs cuisinés (avec Jérôme Douzelet, Editions Actes Sud, 2014, Prix Chapitre Nature de l’Essai 2015, rééd. 2017)
En janvier 2018, avec Jérôme Douzelet « Le goût des pesticides dans le vin », préface Marc Veyrat, chez Actes Sud.

 

Mes interventions pour l'IRD2

Rencontre chercheurs
vendredi 12 janv. 2018 • Abbaye aux Dames
Recherche et territoires Normands
 
 
 

Mes coordonnées

Site web : http://

Email :