Trois questions à
Franck BODIN


Activité au sein de ma structure

L’appellation du laboratoire rend compte de son objet scientifique. La notion de territoire renvoie à la relation que les hommes entretiennent avec l’espace dans lequel ils vivent. Ces rapports sociaux et de productions donnent une épaisseur sociale et historique au territoire, dans lequel, logiques politiques et sociales se rencontrent et organisent les jeux des acteurs dans le « vivre ensemble » des individus en société ou en communauté. Les dynamiques et les processus (contacts, rencontres, compromis, opposition, rejet, accords, conflits, etc…) en jeu au sein des territoires engendrent de nombreuses discontinuités dont les formes spatiales sont de plus en plus variées.
Objet géographique, la ville est un système territorial mais également un construit historique et social. Dans la ville, l’homme est tour à tour habitant, citoyen, usager, consommateur et facteur de production.
Espace à trois dimensions, ce cadre devient paysage dès lors qu’il y a interprétation et représentation. Système territorial, la ville est aussi un système de signes et un espace urbain aménagé afin de faciliter les échanges.

L’environnement est en permanence en interrelation avec la société. Les aménagements du milieu physique s’inscrivent dans une logique de durabilité. Face aux aléas, et à la vulnérabilité des territoires, le risque (naturel, industriel …) est une donnée de plus en plus prise en compte par les sociétés. Assimilé à la notion de cadre de vie, l’environnement touche directement les opérations de renouvellement urbain ou de mise en valeur de nouveaux espaces, dits «naturels», qui nécessitent une gestion environnementale ciblée.
La question du développement du territoire s’inscrit dans une logique sociétale élargie. A travers l’action sur les territoires, les politiques urbaines et d’aménagement sont des leviers d’intervention pour transformer la société.

Mon parcours de formation

Chercheur français à l'Université de Lille depuis 2000 au sein du Laboratoire Territoires, Villes, Environnement, Société (TVES), Franck Bodin est Géographe/urbaniste et auteurs de publications et ouvrages scientifiques dont les thèmes centraux sont : des hommes au cœur des territoires, la justice spatiale, l’accessibilité, l’urbanisme citoyen et l’aménagement durable accessible.

Il développe entre 2000 et 2016 de nouveaux concepts : la Conception Humano Evolutive, l’Handimension, les handicateurs et développe un outil de diagnostic territorial autour de l’accessibilité : GEVU (Globale Evaluation Urbaine). Il intervient sur des territoires variés : Banda Aceh après le tsunami de 2004 dans le cadre de la reconstruction de la cité, Addis Abeba pour reconstruire 14 écoles et 2 centres de soins, à Harbin en Chine, en Tunisie, et multiplie les échanges avec des centres de recherches scientifiques aux USA, en Chine, et en Europe.

Directeur d'une équipe pluridisciplinaire (Urbanistes, géographes, aménageurs, ethnologue, informaticiens), Franck Bodin est directeur du Projet UP dont la finalité est d’imaginer les territoires de demain (Concours d’idées International d’Aménagement Durable), réalise des maquettes interactives et objective un projet territorial participatif. En partenariat avec des équipes de cinéastes (Meskaprod) et les Rencontres Audiovisuelles de Lille, il met en place un nouveau principe associant l’image, la lumière, le mapping et l’approche cartographique dans un objectif de visualisation territoriale et d’appropriation par un large public des questions d’aménagement, de citoyenneté et de politiques publiques égalitaires.

Mes interventions pour l'IRD2

Rencontre chercheurs
vendredi 12 janv. 2018 • Abbaye aux Dames
Recherche et territoires Normands
 
 
 

Mes coordonnées

Site web : http://tves.univ-lille1.fr/Presentation/

Email : bodin.franck[at]gmail.com