Du vendredi 10 au  dimanche 12 mars 2017, des étudiants de l’IUT d’Alençon et de l’antenne de Caen du Sciences Po Rennes ont expérimenté des actions de sensibilisation de la population dans le cadre de l’étude partenariale d’étude sur la perception du risque littoral et l’aménagement durable du territoire de Cherbourg en Cotentin.
L’objectif était de déterminer des solutions possibles pour s’adapter à la montée p1000394des eaux, l’évolution des territoires, en faisant participer les habitants.

Téléchargez la revue de presse

Un site internet est en cours de construction pour présenter les actions menées et continuer la récolte de témoignage auprès des habitants (lien ci-après) :

http://notrelittoralpourdemain.businesscatalyst.com/index.html

Découvrez sur le programme proposé aux habitants de Cherbourg à cette occasion et les photos  :

Vendredi 10 mars 

14h-17h : atelier scolaire en école primaire

atelier back casting dans les locaux de Cherbourg en Cotentin17h à 20h : atelier  » back-casting  » ouvert à tous sur le thème des risques littoraux – Littoral et danger(s) :

Imaginez-vous dans 30 ans, quelles possibilités pour Cherbourg-en-Cotentin ? Projection dans l’avenir, réflexion sur la thématique du littoral et des risques. Atelier accueilli dans les locaux de la collectivité

 

Samedi 11 mars

arrêts sur les lieux touchés par les inondations de 2010

balade commentée avenue de Paris

Matin :

Balade commentée par Henri Strenaer (secrétaire du conseil de quartier), avenue de Paris. Arrêts sur les lieux touchés par les inondations de 2010, historique retracé avec photos à l’appui.

Après-midi  :

Actions de sensibilisation en centre ville

Exposition « Notre littoral pour demain » au centre commercial Les Eléis

Retours sur l’enquête menée du 9 au 12 décembre auprès de la population.

Photographies, supports scientifiques, exposition des dessins réalisés par les enfants

Présentation de la maquette réalisée au Fab Lab d’Alençon.

 

expo-eleis-cherbourg

Dimanche 12 marsp1000324

Les étudiants ont également assuré  une permanence dans les locaux de la collectivité.

Ces actions font suite à la première phase  d’enquête auprès de la population réalisée au mois de décembre sur la perception des risques côtiers.

Les résultats de ces journées seront ensuite transmis à l’école d’architecture de Marne-La-Vallée (Seine-et-Marne) qui travaillera sur les aménagements du futur à partir d’avril. L’étude finale sera partagée lors d’une réunion publique, en septembre 2017.

p1000320